Références économiques

Des articles qui justifient la valeur économique et sociétale de la transformation intérieure

Arte - Le bonheur au travail

Qui, aujourd'hui, peut se vanter d'être heureux sur son lieu de travail ? Certainement pas les 31% de salariés "activement désengagés" – ceux qui ont une vision négative de leur entreprise et peuvent aller jusqu'à lutter contre les intérêts de cette dernière. Inspiré de l'armée, le modèle d'organisation du travail visant à contrôler l'ensemble des salariés en leur attribuant des tâches limitées a peu changé depuis la fin du XIXe siècle. Aujourd'hui, employeurs comme employés doivent s'accommoder d'un système archaïque qui ne correspond plus à personne : ni efficace, ni rentable. Toutefois, au milieu de l'apathie générale causée par ce dérèglement, certains refusent la fatalité et travaillent à l'entreprise du futur.

Que peuvent avoir en commun le ministère de la Sécurité sociale belge, le géant indien HCL et Chronoflex à Nantes, leader en France du dépannage de flexibles hydrauliques ? Toutes sont des entreprises "libérées".  Leur principe : la suppression de toute hiérarchie intermédiaire doublée d'une autonomie totale des salariés à propos des décisions prises pour améliorer leur productivité. Par ailleurs, leurs leaders sont choisis par les salariés. Et cela marche : la croissance de ces sociétés est relancée de manière assez spectaculaire ; les bonus, augmentations et dividendes ne tardent pas à tomber. Martin Meissonnier filme les femmes et les hommes qui, malgré le pessimisme général, ont su sortir du cadre établi pour inventer de nouvelles formes d'organisation du travail. Une bouffée d'air frais bienvenue.

De nouvelles formes d'organisation du travail qui replacent l'homme au coeur de la croissance des entreprises.

L'holacratie expliquée en BD

L'holacratie est la structure naturelle de tous les corps. Pourquoi l'organisation des entreprises ne s'inspirerait-elle pas de ce qui fonctionne dans le vivant depuis des millions d'années ? Et si toutes les tensions vécues dans les organisations étaient aussi l’expression d’un besoin de mutation ? Et si l’organisation s’adaptait naturellement aux données sans cesse changeantes de l’environnement. Et si ses mutations n'étaient pas fabriquées de l’extérieur par des “super consultants” mais dessinées naturellement, depuis l'intérieur, par la force d’évolution elle même ?

Apprendre à intégrer les tensions ressenties par les collaborateurs c’est développer une organisation agile dans la complexité.

La créativité: 18 choses que les gens créatifs font différemment des autres

1. Ils rêvassent 2. Ils observent tout ce qui est autour d’eux 3. Ils travaillent aux heures qui les arrangent 4. Ils prennent le temps d’être seuls 5. Ils contournent les obstacles de la vie. 6. Ils sont à la recherche de nouvelles expériences 7. Ils "échouent" 8. Ils posent les bonnes questions 9. Ils observent les gens 10. Ils prennent des risques 11. Pour eux, tout devient une occasion de s’exprimer 12. Ils réalisent leurs vraies passions 13. Ils sortent de leur propre tête 14. Ils perdent la notion du temps. 15. Ils s’entourent de beauté. 16. Ils relient les points. 17. Elles font bouger les choses 18. Ils consacrent du temps à la meditation

"Il est difficile de trouver cette voix créatrice en vous si vous ne restez pas en connexion avec vous-même et que vous ne réfléchissez pas à ce que vous êtes."

Frederic Laloux, Reinventing Organizations

Frédéric Laloux travaille comme consultant, coach et facilitateur pour les responsables d’entreprises qui souhaitent explorer des formes révolutionnaires d’organisations et de management.

Un ancien associé de McKinsey, détenteur d’un MBA de l’INSEAD et d’un diplôme de coach du Newfield Network in Boulder, Colorado. 

Ses découvertes dans le domaine des modèles d’organisations émergentes on été considérées comme brillantes, spectaculaires, impressionnantes et avec un impact mondial par les chercheurs et les leaders les plus respectés dans le domaine du développement humain. 

 

 

Nous ressentons tous, qu'il y a de bien meilleures facons de gérer nos entreprises.